Coconut banana bread

Une fois n’est pas coutume, aujourd’hui je serais brève et efficace.
Enfin, aussi brève et efficace qu’il m’est possible de l’être.

Dimanche dernier, certains d’entre vous ont peut-être vu passer cette photo d’une sobriété interdisant presque tout accès d’émotion.
Et pourtant.

Pourtant, c’est un peu comme Peau d’Ane, enfin pas vraiment parce que personne ne l’a mangée, elle, mais disons pour le plaisir que c’est un peu pareil.
Enfin non, parce que quand même, la photo est sobre, mais pas décourageante.

Donc, je vous disais, c’est complètement différent de Peau d’Ane, mais alors optons pour une pomme de terre cuite au feu de bois.
Voilà, la pomme de terre, ça me semble pertinent comme comparaison.

Ça n’a l’air de rien, une patate, c’est tout bête.
Mais c’est délicieusement fondant, imaginons qu’on lui ajoute un peu de sel et oui, une bonne louche cuillerée de crème…
végétale of course, même si mes souvenirs font remonter la crème fraîche venue tout droit de la ferme chez ma grand-mère-
…le goût du feu de bois et la légère odeur de brûlé, bref.
Une pomme de terre, ça n’a l’air de rien mais ça peut vous marquer à vie.

Eh bien là, ni Peau d’Ane, ni pomme de terre, mais un peu quand même, parce que quand on la voit, elle ferait presque pitié tellement elle est sobre, cette alchimie coco banane est sublime.
Et c’est ce qui fait son charme, cette rusticité.
A tout le moins, cette simplicité.
– parce que oui, je vous l’accorde, pour la farine de coco, on fait plus rustique-
Banane et coco, rien d’autre qui vienne entraver l’union des deux ingrédients.
Pas de sucre, pas de vanille, pas de farine, rien.
J’avais titré « No fuss », et c’est exactement ça.
Le coconut banana bread ne se la ramène pas, il est modeste, et pourtant mémorable.
Au point que – oui, ça va, je me dépêche– je doive faire un post rapide pour satisfaire quelques palais pressés -non, je ne cite pas de nom, je ne suis pas une balance.-

C’est tellement bon que pour une fois, je n’ai même pas eu envie de m’excuser auprès de ceux qui n’aiment pas la coco.
Pour quelqu’un qui a du mal à sortir une phrase sans y insérer « pardon », c’est vous dire.

En bref, dimanche dernier, il pleuvait presque, j’avais deux bananes en train de mourir dans mon panier de fruits.
et quand je dis mourir, je vous promets, je les aime mûres, mais là on était quasiment au stade de la liqueur-

Alors, lassé des bananas bread – si si, ça arrive-, et tenté par un petit goût sucré – si si, ça m’arrive encore aussi-, mon palais s’est inventé le prétexte de faire un dessert pour pépette.
Finalement, une fois cuit,…et puis l’anniversaire le jour même et la dose de sucre aidant…
Pépette a délaissé cette merveille, pour le plus grand plaisir des adultes.
Enfin de moi, surtout.
Et puis de certaines personnes qui resteront anonymes et que j’embrasse bien fort.

Ces illustres inconnues m’ont néanmoins convaincue de la nécessité ultime de poster cette recette, même si, je l’avoue, il y a de grandes chances qu’elle ressemble à celle-là.
Je vous présente donc, à mi-chemin entre le fondant et le banana bread, entre le dessert et le goûter, parfait pour un brunch, un café gourmand, ou pour proposer un gâteau vegan à l’école ou aux collègues…le

Coconut Banana Bread!

Prep time: 10 mn

Cook time: 30 mn (+/- selon le moule utilisé)

Ingrédients

  • 2 bananes mûres
  • 1 cuillère à soupe d’huile de coco
  • 50 ml de lait de coco
  • 40g de coco râpée
  • 20g de farine de coco
  • 1/2 cuillère à thé de bicarbonate
  • 1 cuillère à soupe de jus de citron

Instructions

  1. Ecrasez les bananes à la fourchette dans un saladier.
  2. Ajoutez l’huile et mélangez à la fourchette
  3. Ajoutez le lait, mélangez à nouveau
  4. Ajoutez la coco râpée et la farine, et devinez ce qu’il vous reste à faire
  5. (Il fallait mélanger, bravo)
  6. Ajoutez le bicarbonate puis le jus de citron par dessus, et mélangez en soulevant pour aérer
  7. Versez la préparation dans un moule huilé, de préférence un peu haut pour que votre banana bread ait suffisamment d’épaisser pour rester moelleux et fondant
  8. Enfournez pour 30 à 35 minutes.
    Vérifiez la cuisson avec la lame d’un couteau: elle doit ressortir légèrement humide.
    S’il est trop cuit, votre banana bread sera sec et un peu stoufa gari comme on dit par ici…

Vous avez des enfants?
Proposez leur un dessert, ça vous fera un prétexte pour goûter ce petit Peau d’Ane.
Et même si vous êtes très raisonnable, pas de panique, il se conserve très bien au frigo: je viens de manger le dernier morceau ce midi avec mon café.

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*